18 août 2016

Tropique de la violence - Nathacha Appanah

Dans "Le dernier frère" le premier roman de Nathacha Appanah que j'ai lu, j'ai découvert le côté obscur de L'Ile Maurice, sauvage et pauvre. Dans son dernier roman "Tropique de la violence" nous débarquons dans l'Ile de Mayotte dans un contexte peu accueillant où dominent la violence, la misère et le désespoir.

Moïse est un adolescent de 14 ans, abandonné par une clandestine après sa naissance à cause de sa particularité physique, des yeux vairons, qui d'après les croyances anciennes est signe de malheur. Recueilli par Marie, une infirmière célibataire en manque de maternité et séparée de son compagnon, il mène une vie plus ou moins rangée jusqu'au jour où un événement tragique scelle son sort. Moïse est une des cinq voix de ce roman choral.  Il y a également celle de Marie, sa mère adoptive, celle de Bruce, le chef de bande dans le quartier défavorisé de Mamoudzou, appelé Gaza, celle de Stéphane, un volontaire d'une ONG et enfin celle d'Olivier, un gendarme.

Avec une écriture sans concession Nathacha Appanah dépeint la misère, la violence et la clandestinité, un problème qui prend de l'ampleur. Peu d'espoir dans ce récit sombre et pessimiste qui porte bien son titre. Un roman poignant sur les destins de "tous les garçons et de toutes le filles nés au mauvais endroit, au mauvais moment".

Je remercie Babelio et les Editions Gallimard de m'avoir permis de découvrir ce nouveau roman de Nathacha Appanah, auteure que j'apprécie beaucoup.


Quatrième de couverture:
«Ne t’endors pas, ne te repose pas, ne ferme pas les yeux, ce n’est pas terminé. Ils te cherchent. Tu entends ce bruit, on dirait le roulement des barriques vides, on dirait le tonnerre en janvier mais tu te trompes si tu crois que c’est ça. Écoute mon pays qui gronde, écoute la colère qui rampe et qui rappe jusqu’à nous. Tu entends cette musique, tu sens la braise contre ton visage balafré? Ils viennent pour toi.» 


Tropique de la violence est une plongée dans l’enfer d’une jeunesse livrée à elle-même sur l’île française de Mayotte, dans l’océan Indien. Dans ce pays magnifique, sauvage et au bord du chaos, cinq destins vont se croiser et nous révéler la violence de leur quotidien.



Gallimard - 2016 - 192 pages


8 commentaires:

  1. Réponses
    1. Un livre que je ne suis pas prête d'oublier.

      Supprimer
  2. Je l'ai repéré celui-ci, je pense qu'il sera une belle occasion de faire connaissance avec l'auteure.

    RépondreSupprimer
  3. Certainement, oui, même si j'ai préféré "Le dernier frère" qui est moins pessimiste.

    RépondreSupprimer
  4. Une auteure que je ne connais pas. A découvrir, donc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai vue une fois à la Grande Librairie quand elle parlait de son précédent roman: "En attendant demain" que j'ai l'intention de lire également.

      Supprimer
  5. Je sens que je vais craquer, je le sens !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce roman en vaut la peine. Nathacha Appanah parlera de son roman dans la prochaine LGL, tu auras peut-être une raison supplémentaire pour craquer.

      Supprimer