20 novembre 2015

Je me souviens - Martin Michaud



Dans les rues de Montréal


Un policier québécois dont ma lecture a été perturbée par les derniers événements tragiques. Pour "renouer" en quelque sorte avec le genre littéraire que j'ai laissé un peu de côté ces derniers temps, j'ai eu la chance de tomber sur un très bon roman.

Deux cadavres et un suicidé pour commencer, d'autres meurtres vont suivre, l'enquête s'annonce compliquée mais elle est menée avec brio par Victor Lessard, le sergent-détective dont c'est la 3ème apparition littéraire. Il n'est pas seul pour la résoudre mais secondé par l'opulente Jacinthe Taillon, toujours en train de grignoter quelque chose, le Gnome, papa de 7 enfants et le benjamin de la troupe, le Kid sans oublier Paul Delaney, leur bienveillant supérieur. Toute cette troupe suscite dès le départ beaucoup de sympathie, non seulement pour sa compétence mais aussi pour son "côté  humain" avec les faiblesses, les qualités, les soucis et les joies de chacun.

Une lecture passionnante sans aucune longueur, rythmée par une centaine de courts chapitres. Une agréable balade à Montréal durant quelques jours glacials de décembre. Une multitude de québécismes très enrichissants. Un sympathique avant-propos de l'auteur où il s'adresse à ses lecteurs européens que j'ai apprécié. Un vrai régal pour tous les amateurs de la littérature policière. Une belle découverte.

Merci à Babelio et aux éditions Kennes pour ce cadeau.


Résumé de l'éditeur:

A Montréal, juste avant Noël, un homme et une femme meurent le cou transpercé par ce qui semble être un instrument de torture sorti tout droit du Moyen Age. Auparavant, ils ont entendu la voix de Lee Harvey Oswald, l'assassin présumé du président Kennedy.
Un sans-abri se jette du haut d'un édifice de la place d'Armes. Ayant séjourné à plusieurs reprises en psychiatrie, il prétendait avoir participé, avec le FLQ, à l'assassinat de Pierre Laporte. Sur le toit, avant de sauter, il laisse deux portefeuilles, ceux des victimes.
La série de meurtres se poursuit, les cadavres s'empilent.
De retour à la section des crimes majeurs, le sergent-détective Victor Lessard mène l'enquête avec, pour le meilleur et pour le pire, la colorée Jacinthe Taillon.
Je me souviens parle d'identité à bâtir, de mémoire à reconstituer et de soif d'honneur.

Kennes - 2015 - 634 pages

Livres contre critiques


Aucun commentaire:

Publier un commentaire