8 avril 2018

Miłość z kamienia (Amour de pierre) - Grażyna Jagielska

Naprawdę bardzo niewiele książek polskich autorów doczekuje się francuskiego tłumaczenia i żadna z nich nie uchodzi mojej uwadze. Każda polska pozycja na francuskim rynku bardzo mnie cieszy i motywuje do jej przeczytania. Miłość z kamienia jest jedną z nich ale miałam pewne opory by po nią sięgnąć nie bądąc do końca przekonana, że to lektura dla mnie.

Grażyna Jagielska ze wszystkimi objawami syndromu stresu pourazowego trafia na parę miesięcy do kliniki psychiatrycznej. Z rozmów, które prowadzi z napotkanym tam Lucjanem, dowiadujemy się wielu szczegółów z życia ze słynnym korespondentem wojennym, którego nikomu nie trzeba przestawiać. Autorka wnikliwie i szczerze analizuje swoj nietypowy związek z wyjątkowym człowiekiem, całkowicie oddanym niebezpiecznej profesji. Opisuje ich wspólne początki i wzajemne uzależnienie. W pewnym momencie ciężar codziennych spraw, samotność, tkwiące w pamięci obrazy wojennych tragedii i narastający latami strach o męża  przerodziły się w ciężką chorobę psychiczną.  

To bardzo intymne studium opisujace bolesne przeżycia trudnego związku jest też świadectwem silnego uczucia i wzajemnego szacunku, które pomogły w jego przetrwaniu. Czytałam z przejęciem, pełna podziwu dla wieloletniego poświęcenia i ostatecznego kompromisu, które wiele kosztowały każdą ze stron. Bardzo osobista, momentami przejmująca i dobrze napisana książka, która nikogo nie pozostawi obojętnym.

Wydawnictwo Znak - 2013 - 208 stron

✮✮✮✮

AMOUR DE PIERRE

Je me réjouis de chaque traduction française d'un livre polonais, il y en a si peu.  C'est par hasard que je suis tombée sur Amour de pierre dans ma médiathèque mais comme d'habitude j'ai préféré attendre un peu pour pouvoir le lire en version originale tout en jetant un œil sur quelques passages en français.

Wojciech Jagielski est un grand reporter de guerre, assez connu en Pologne. Grażyna, sa femme est atteinte d'un stress post-traumatique et passe plusieurs mois dans une maison de repos quelque part en Europe. Elle y rencontre Lucien, un autre pensionnaire polonais auquel elle se confie. Grâce à ces échanges nous apprenons beaucoup sur sa vie de couple, pas tout à fait comme les autres. Elle décrit leurs premières années de mariage et leur amour fusionnel. Elle lui révèle sa peur, le poids du quotidien, les images traumatisantes, transmises par son mari, qu'elle n'arrive pas à chasser de sa mémoire. Elle lui confie également sa solitude et son anxiété qui ont marqué sa vie auprès d'un homme passionné par son métier et exposé au danger. C'est sûrement cet amour et l'envie de tout partager avec celui qu'elle aime qui l'ont poussée à l'accompagner quelques fois dans des pays en guerre.

Amour de pierre est un récit très intime des années de souffrance psychique qui a conduit à la maladie. C'est aussi une preuve d'amour, de dévouement, de respect mutuel et finalement de compromis qui ont permis d'éviter un divorce. J'ai lu ce texte avec beaucoup d'intérêt en découvrant le métier de reporter de guerre à la fois excitant et traumatisant. J'ai aussi admiré cette femme qui a tant souffert et qui a passé sa vie de couple à redouter l'appel téléphonique annonçant le décès de son mari. 

Un récit pudique et plein de sincérité qui m'a bouleversée.

J'ai prévu de publier initialement ma chronique pour le mois de l'Europe de l'Est chez Eva, Patrice et Goran mais malheureusement j'ai pris un peu de retard. 



Editions des Équateurs - 2013 - 240 pages
Traduit du polonais par Anna Smolar






4 commentaires:

  1. Merci de nous faire découvrir la littérature polonaise !

    RépondreSupprimer
  2. C'est entre autre le but de ce blog :-)

    RépondreSupprimer
  3. Oh mais effectivement ça a l'air très bien, certaine que ça me plairait ! Comme Krol, merci pour toutes ces découvertes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais parler un peu plus de la littérature polonaise, il me reste d'ailleurs quelques romans à lire mais c'est très chronophage d'écrire les billets en deux versions.

      Supprimer