18 février 2018

Bieguni (Les Pérégrins) - Olga Tokarczuk

Olga Tokarczuk jeszcze mnie nigdy nie zawiodła i byłam pewna, że "Bieguni" to będzie kolejna literacka uczta. Lekturę zaplanowałam wspólnie z Sentinelle z zaprzyjaźnionego francuskojęzycznego blogu by tego samego dnia podzielić się wrażeniami po przeczytaniu tej wyróżnionej nagrodą Nike książki, która doczekała się również francuskiego przekładu.

O ile wspaniała proza tej jednej z moich ulubionych polskich pisarek nie była dla mnie zaskoczeniem, to temat  no i przede wszystkim jego ujęcie byly dla mnie sporą niespodzianką. "Biegunów" trudno określić czy zakwalifikować. To nie jest jedna historia, to zbiór wielu dłuższych i krótszych opowieści, anegdot, przemyśleń mających wspólny mianownik. Wszystkie bowiem łączy podróżowanie a Olga Tokarczuk zafascynowana tym fenomenem pokazała nam różne jego oblicza bo człowiek niesiony najprzeróżniejszymi motywacjami podróżuje od zawsze i nic nie jest w stanie go zatrzymać. Podróżować można na wiele sposobów; w dosłownym tego słowa znaczeniu przemieszczając sie z jednego punktu do drugiego, z jednej półkuli na drugą, z wyspy na stały ląd, piechotą, statkiem czy samolotem. Podróżować też można w czasie cofając się w przeszłość czy wnikając w głąb ludzkiego ciała by odkryć jego tajemnice.

To niezwykle bogate w treść literackie spoiwo łączące osobiste przeżycia, fikcję i historię, zmyślonych bohaterów i autentyczne postaci zadziwia swą oryginalnością, erudycją ale przede wszystkim mistrzowskim przekazem. Książka do wielokrotnego czytania, uniwersalna, ponadczasowa, do której na pewno jeszcze kiedyś wrócę.

Wydawnictwo Literackie - 2007 - 460 stron



✮✮✮✮✮

Les Pérégrins

Olga Tokarczuk est l'écrivaine polonaise la plus primée et sans aucun doute ma préférée, elle ne m'a encore jamais déçue. Voici l'un de ses romans les plus connus qui a reçu le prix Nike (équivalent polonais du Goncourt) et l'un des six traduits en français. Je voulais le découvrir depuis longtemps et j'étais ravie de partager cette lecture avec Sentinelle.

Rien à voir avec Sur les ossements des morts qui a été pour moi un coup de cœur. "Les Pérégrins" est un livre inclassable qui m'a éblouie par son érudition sans parler de l'écriture qui m'a encore une fois épatée. C'est un étonnant mélange de récits, d'anecdotes et de réflexions sur le voyage. Un phénomène qui fascine l'auteure et dont elle nous livre les différentes facettes. On peut se déplacer d'un endroit à un autre, d'un continent à un autre, à pied, en avion, en bateau mais on peut aussi voyager dans le temps ou à l'intérieur du corps humain pour découvrir ses secrets. 

Depuis son origine l'homme est en perpétuel mouvement et Olga Tokarczuk nous décrit ses motivations dans un patchwork d'images, d'apparitions et de souvenirs. De courtes histoires tenant sur quelques pages, parfois seulement quelques lignes, des personnages fictifs ou réels forment un ensemble riche et original. J'ai beaucoup aimé ce livre, si différent de mes lectures habituelles. Sans début ni fin, on peut y piocher à volonté pour se régaler de l'imagination de l'auteure, de son intelligence et de son talent à nous livrer un texte à la fois profond et accessible. 

Si vous voulez en savoir plus n'hésitez pas à vous rendre sur le site des Editions Noir sur Blanc et le blog de  Sentinelle dont le billet est précédé de très intéressants carnets de lecture.

Editions Noir sur Blanc - 2010 - 390 pages 
traduit du polonais par Isabelle Jannès Kalinowski 






16 commentaires:

  1. tu attises ma curiosité, je ne connais pas ce nom ! Je note!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille de commencer par "Sur les ossements des morts". Je garde aussi un bon souvenir de ma lecture de "Maison de jour, maison de nuit", lu il y a très longtemps.

      Supprimer
  2. Ce fut un excellent choix pour une lecture commune, qui m'a motivée à écrire plusieurs carnets de notes, tellement le récit est riche de thématiques diverses, et qui m'intéressent beaucoup. Je suis décidément fan de cette auteure, et je compte lire ses autres écrits tant j'apprécie ses motifs et sa façon de les aborder. Je suis donc très contente que tu aies aimé également :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'aime beaucoup également, je pense que c'est mon écrivaine polonaise préférée. J'en ai deux autres qui m'attendent mais ils n'ont pas été traduits en français. Son dernier roman pour lequel elle a également reçu le prix Nike l'année dernière, est une grande épopée de plus de 1000 pages, je doute fort qu'il soit un jour traduit en français.

      Supprimer
  3. ps : j'aime bien la couverture polonaise ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une des deux couvertures, celle de la précédente édition est tout aussi belle.

      Supprimer
  4. Je l'ai lu, mais cela fait un moment (avant mon dernier blog), et j'en garde un souvenir confus. Il faudrait que j'essaye "Sur les ossements des morts"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur les ossements des morts est vraiment bien tout comme son adaptation au cinéma.

      Supprimer
  5. Tu en parles si bien. Je vais suivre tes liens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te les conseille, ton avis m'intéresserait.

      Supprimer
  6. J'ai suivi le carnet de lecture et ta chronique achève de me convaincre. Il faut être disponible pour cette lecture. J'avais noté " Sur les ossements des morts ", je n'ai toujours pas lu cette auteure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme il n'y a pas vraiment de fil conducteur on peut le lire par petits bouts. Les deux livres sont très différents, Sur les ossements des morts est considéré comme un peu plus "léger" destiné à un public plus large mais je trouve que Les Pérégrins se lit très bien également.

      Supprimer
  7. Tu donnes envie de découvrir cette auteure que je n'ai jamais lue. ;) Dans ton billet on sent toute l'admiration que tu as pour son écriture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai, j'aime beaucoup ce qu'elle écrit et j'ai encore quelques romans à découvrir.

      Supprimer
  8. Sur les ossements des morts est noté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dès que tu seras décidée et si tu ne le trouves pas à la bibliothèque, je pourrai te l'envoyer, c'est un de mes livres voyageurs.

      Supprimer