23 février 2018

Les mots qu'on ne me dit pas - Véronique Poulain

Ce petit livre déniché dans notre mini bibliothèque au travail m'a été conseillé par ma collègue qui l'a trouvé drôle et touchant. Et c'est exactement ce que je me suis dit après la lecture de cet étonnant témoignage.

C'est l'histoire d'une famille atypique. Les parents de Véronique Poulain sont sourds-muets mais elle ne l'est pas. Ce n'est pas toujours facile quand ses propres parents ne peuvent pas vous entendre mais ce n'est pas la fin du monde non plus, on peut être très heureux et on peut grandir normalement dans une famille de sourds. 

Véronique Poulain partage son quotidien, décrit son enfance et son adolescence et elle le fait avec beaucoup d'humour et de sincérité. "Les mots qu'on ne me dit pas" regorge de petites anecdotes familiales, souvent très drôles. Ses parents l'agacent parfois mais elle en est aussi extrêmement fière et ce livre en est la preuve.

J'ai adoré suivre cette famille qui me rappelle un peu la mienne. J'ai une grande tante qui est sourde-muette, ma mère et elle ont grandi ensemble et elles communiquent facilement par signes. Leurs gesticulations quotidiennes ont accompagné mon enfance polonaise mais je n'ai malheureusement jamais appris le langage des signes. Une sœur de ma grande tante, sourde-muette également, s'est mariée avec un sourd et tous les deux ont immigré en Allemagne de l'Ouest. Je ne les ai jamais connus mais ils ont eu une fille qui s'appelle Eva, comme la cousine de Véronique Poulain. Eva a épousé un français et nous nous sommes retrouvées en France à l'âge adulte. Je suis sûre que ce livre, que je ne manquerai pas de lui offrir, lui fera beaucoup de plaisir car elle aussi a grandi avec des parents sourds.

Stock - 2014 - 144 pages

10 commentaires:

  1. C'est vrai qu'il a l'air original et intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, très intéressant, on y apprend plein de choses et on se rend compte de toutes les difficultés que les sourds-muets rencontrent dans la vie de tous les jours.

      Supprimer
  2. Un coup de coeur que je m'empresse de noter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une très belle surprise découverte par hasard.

      Supprimer
  3. Noté depuis sa sortie je n'ai pas encore eu l'occasion de le lire, et pourtant le sujet m'intéresse énormément. Je ne sais pas trop pourquoi mais j'ai toujours eu envie d'apprendre la langue des signes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas, c'est un petit livre lumineux qui se lit très vite.

      Supprimer
  4. Je viens de le lire. Il me fait un peu penser au livre d'Emmanuelle Laborit mais à "l'envers" : entendante dans une famille sourde au lieu de sourde dans une famille d'entendants.
    Daphné

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas cette actrice, merci pour le conseil.

      Supprimer
  5. Bonjour Edyta, le réalisateur Eric Lartigau s'est inspiré de ce récit pour son film "La famille Bélier" qui avait un "carton" au box-office en France en 2014. J'avais détesté le film mais j'ai beaucoup aimé ce livre. Bonne après-midi.

    RépondreSupprimer