5 mars 2016

Au revoir là-haut (BD) - Pierre Lemaitre et Christian de Metter


J'ai beaucoup aimé le magnifique roman de Pierre Lemaitre et sa version bande dessinée, un défi audacieux de transposer en images un roman si complexe, est tout aussi réussie. A nouveau je me suis fait embarquer dans cette aventure hors du commun grâce au talent de Christian de Metter qui a dessiné ce qu'on avait parfois du mal à imaginer en tournant les pages du roman. 

Ma découverte de ce livre primé remontant à quelques mois, l'histoire était encore fraîche dans ma mémoire, d'autant plus j'ai pu apprécier de très beaux dessins qui l'illustrent et qui sont un véritable complément d'une lecture inoubliable.  

Un véritable duo dont il est préférable de lire le roman en premier pour mieux savourer la bande dessinée où le texte est réduit au strict minimum.





Quatrième de couverture:

Albert et Edouard sont des survivant de la Grande Guerre. Encombrants pour cette société qui veut oublier l'horreur, ils tentent de survivre tant bien que mal. Las d'être laissés pour compte, ces héros trop vite oubliés imaginent une arnaque aussi cynique qu'audacieuse, défiant le patriotisme français. Christian de Metter, en formidable portraitiste, donne vie aux personnages imaginés par Pierre Lemaitre. Entre émotion et cruauté, un condensé de l'âme humaine.

Rue de Sèvres - 2015 - 174 pages

  sur Livreaddict   
PONCTUATION chez Enna 

6 commentaires:

  1. j'ai préféré le roman mais j'ai trouvé cette adaptation excellente. Fan de la couverture!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que je l'aurais moins appréciée si je n'avais pas lu le roman. C'est vrai, la couverture est belle.

      Supprimer
  2. Je viens de terminer le roman ce matin. C'était vraiment une très belle lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en garde les mêmes bons souvenirs.

      Supprimer
  3. Je me suis fait la même remarque sur les personnages qui sont forcément plus limités dans la BD alors qu'ils sont bien construits et détaillés dans le roman. Mais j'ai aussi aimé la BD (coup de coeur pour la version audio du roman, très bien lue par Pierre Lemaitre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du coup, je suis contente d'avoir découvert la BD peu de temps après le roman.

      Supprimer