23 septembre 2018

Les Indésirables - Diane Ducret

Ce roman est l'histoire d'une amitié entre deux Allemandes, toutes les deux enfermées dans le camp de Gurs dès mai 1940. Un lien très fort va unir Eva, pianiste qui avait abandonné sa Bavière natale pour s'installer à Paris et Lise, une jeune juive qui avait fui l'Allemagne nazie avec sa mère. Toutes les deux entourées par d'autres femmes ont été regroupées au Vel d'Hiv avant d'être transférées au camp de Gurs dans les Pyrénées.

Créé à l'origine pour les réfugiés espagnols, ce camp d'internement va accueillir dès mai 1940 les Indésirables comme on appelait les ressortissantes allemandes résidant en France. Plus tard, il deviendra aussi un lieu d'emprisonnement pour les Juifs avant qu'ils soient envoyés dans des camps de concentration.

Pour écrire ce roman Diane Ducret s'est beaucoup documentée, a lu de nombreux témoignages. Elle s'en est inspirée pour imaginer ses personnages dont quelques-uns qui ont vraiment existé (commandant Davergne, Elsbeth Kasser, l'infirmière, Hannah Arendt). Si j'ai beaucoup apprécié son côté historique décrivant les conditions de vie dans le camp, je suis restée un peu à côté de cette histoire d'amitié. Je m'attendais à être plus émue, à éprouver plus de compassion, ce n'est que dans la dernière partie du roman que je commençais à m'attacher à ces femmes qui ont beaucoup souffert. 

Est-ce dû à une narration à la 3ème personne qui rend l'écriture un peu trop distante, à des passages par moments trop poétiques à mon goût, ou bien je ne l'ai tout simplement pas lu dans de bonnes conditions? J'en attendais peut-être un peu trop après avoir lu tant d'avis élogieux? Malgré ma petite déception, c'est un roman qui vaut le détour et que je recommande.

Flammarion - 2017 - 320 pages





8 commentaires:

  1. Je ne suis guère tentée pour le moment par un roman sur ce thème... J'ai envie d'être étonnée, de sortir de ma zone de confort. On verra s'il tombe entre mes mains, plus tard...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirais qu'il est par moments étonnant par sa forme, il m'a permis aussi de connaître un épisode méconnu de l'histoire.

      Supprimer
  2. Une situation que je ne connaissais pas. Un roman éclairant.

    RépondreSupprimer
  3. Oh j'en garde un bon souvenir, à la fois sur le fond qui m'a permis un éclairage bienvenu sur un épisode historique que je ne connaissais pas, que sur la forme, Diane Ducret parvenant à donner un vrai souffle romanesque à cette histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur le fond on est d'accord, sur la forme ce roman m'a un peu déçue.

      Supprimer
  4. Je l'ai emprunté l'autre jour à la médiathèque et en ai lu les premiers chapitres mais... autant le thème m’intéresse autant j'ai du mal avec l'écriture. J'en ai finalement commencé un autre mais j'essaierai de revenir vers celui-ci dans quelques jours.
    Daphné

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme toi, j'ai eu un peu de mal avec l'écriture.

      Supprimer