24 octobre 2015

Les cerfs-volants de Kaboul - Khaled Hosseini



Un récit bouleversant


Vu les critiques, je m'attendais à découvrir un beau livre et c'est le moins qu'on puisse dire. Je me joins à tous ces lecteurs qui l'ont adoré.

Un roman passionnant et si bien écrit que je regrettais que mes trajets quotidiens au travail ne durent pas plus longtemps, je me réjouissais presque à l'annonce d'un petit arrêt pour régulation du trafic ou d'un malaise voyageur qui me permettait de prolonger la lecture, tant pis pour le retard.

Un roman bouleversant par l'histoire qu'il raconte et les faits qu'il relate: cruauté des talibans que je méprise profondément, la condition de la femme, l'enfance brisée dans un pays en guerre. Un roman émouvant car, chose plutôt rare, plus d'une fois j'avais la larme à l’œil.


Un roman enrichissant par tout ce que j'ai pu apprendre sur l'Afghanistan, son histoire, ses coutumes, Kaboul d'antan, les Hazaras, les Pachtounes, les chiites, les sunnites... Enrichissant car source de plusieurs réflexions qui sont passées par ma tête pendant et après sa lecture.

Un très grand coup de cœur.



4ème de couverture:

De Kaboul à San Francisco, des années 70 à nos jours, une déchirante histoire d'amitié et de trahison, avec, en arrière-plan, la chronique tourmentée d'un pays dévasté: l'Afghanistan.

Bien que frères de lait, Amir et Hassan ont grandi dans des mondes différents: le premier est le fils d'un riche commerçant, le second est le fils de leur serviteur. Inséparables, liés par la même passion, les deux garçons se vouent une amitié indéfectible. Mais ce lien va se briser à jamais. Alors que sous ses yeux Hassan subit une véritable ignominie, Amir reste pétrifié. Peur? Lâcheté? Honte? Pris dans une terrible confusion des sentiments, il n'esquissera pas un geste pour sauver son ami.

Eté 2001. Réfugié depuis plusieurs années aux Etats-Unis, Amir reçoit un appel du Pakistan. "Il existe un moyen de te racheter", lui annonce la voix au téléphone. Mais ce moyen passe par une plongée au coeur de L'Afghanistan des talibans... et de son propre passé.

"Les cerfs-volants de Kaboul" ont reçu le prix RFI- Témoin du monde 2006 et le Grand Prix littéraire des Lectrices de "Elle" 2006.

Belfond - 2005 - traduit de l'américain par Valérie Bourgeois - 384 pages


Chłopiec z latawcem

Pasjonująca historia o niezwykłej przyjaźni w Afganistanie sprzed wojennej zawieruchy. Książka, która potrafiła mnie wciągnąć do tego stopnia, że moje codzienne przejazdy do pracy wydawały się za krótkie zmuszając mnie do przerwania poruszającej lektury.

Bulwersująca powieść o życiu w objętym wojną kraju, którego upadek zapoczątkowała radziecka interwencja. Kraju dotkliwie zranionego bezlitosną władzą talibanów, który do tej pory nie może się pozbierać z gruzów. Kraju dzieciństwa naznaczonego okrucieństwem  i tragicznego losu kobiet. Nie raz łezka zakręciła mi się w oku czytając o okropnościach afgańskiego życia.

Fikcja przeplatająca się z rzeczywistością: dawny beztroski Kabul, szyici, sunnici, Hazarowie, Pasztuni, pojęcia, które po przeczytaniu "Chłopca z latawcem" nabrały dla mnie innych kolorów. Obrazowy, przekonywujący i jednocześnie nasiąkniety emocjami styl, świetnie oddany w wersji francuskiej. Niezapomniana pierwsza lektura tego amerykańskiego, afgańskiego z pochodzenia autora.

3 commentaires:

  1. Je ne peux qu'être d'accord avec vous!! :D

    RépondreSupprimer
  2. Je garde un très bon souvenir, très fort de ce roman à a fois émouvant et instructif.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas prête à l'oublier non plus.

      Supprimer